TEMOIGNAGES DE COUVES    

Couveuse Dunkerque Littoral 2013 2014                                                

Sabine LEMAIRE : en couveuse 5 mois du 1er janvier au 31 mai 2013. A créé le 6 juin 2013.

« Après 15 années comme salariée dans un magasin de prêt-à-porter de Dunkerque, et suite à mon licenciement économique, j’ai eu l’envie de créer mon propre emploi dans la confection et la retouche.

Au cours de mon accompagnement avec la BGE, j’ai pris conscience qu’il pouvait être intéressant de tester mon activité sans risque avant de m’installer à mon compte, et j’ai pu intégrer la couveuse en janvier 2013.

Cela m’a permis de faire mes premiers pas en toute sécurité en apprenant à facturer, gérer mes propres actions, faire de la communication etc...

A ce jour mon entreprise se porte bien et j’ai une clientèle fidèle et satisfaite, et je continue à être suivie dans mon activité par BGE. »

 

Murielle DUROISIN : en couveuse 8 mois de mars à novembre 2013. A créé le 2 janvier 2014.

« A l’âge de 50 ans et suite à 30 ans d’expérience professionnelle en tant qu’assistante commerciale, j’ai voulu réorienter ma vie professionnelle par la création de mon entreprise dans l’art floral, une de mes passions. J’ai passé mon CAP et pris contact avec la BGE pour m’aider à créer. Nadia m’a aidé à bâtir mon projet et j’ai pu intégrer la Couveuse. Pour moi, cela était important de pouvoir tester ma future activité, et tout en gardant  ma situation de demandeur d’emploi.

Maintenant que j’ai créé en auto entrepreneur, je me rends compte que ce passage en couveuse m’a permis de gagner beaucoup de temps pour la mise en place de mes outils administratifs, commerciaux et surtout mesurer la rentabilité de mon activité.

Aujourd’hui, je m’épanouis dans la mise en place d’ateliers d’art floral, tant au niveau relationnel qu’artistique. »

 

Florian PEUPLE : en couveuse depuis mars 2013.

« Passionné d’informatique (cela fait plus de 10 ans que je le pratique au quotidien) quoi de plus naturel que de créer mon entreprise dans la maintenance informatique et la création de sites internet !

Après avoir monté mon dossier au sein de BGE, j’ai pu intégrer la Couveuse pour tester mon projet dans des conditions réelles (prospection, prestations, facturations…) ; en Couveuse, on a le droit à l’erreur et donc on diminue les risques lorsque l’on va créer.

Pour moi cela a été nécessaire, efficace et formateur.

Je compte quitter la Couveuse pour créer en Février. »

                                                                                                      

Emeline ROUKIA : en couveuse depuis juillet 2013.

« Après 2 ans d’alternance en entreprise (Sncf) dans le cadre de mon master 2 en marketing international et réseaux spécialisés dans les nouvelles technologies, j’ai tout de suite voulu mettre en application le conseil en communication web auprès des entreprises via la création de mon activité.

C’est Julie Beckaert qui m’a bien orientée sur BGE pour étudier la faisabilité de mon projet, puis la Couveuse Dunkerque Littoral pour le tester grandeur réelle.

Depuis 6 mois en couveuse, avec des rendez-vous hebdomadaires, j’ai vraiment pu définir mon cœur de métier, faire mes premières prestations et bien sûr les facturer en toute sécurité, en un mot apprendre le métier de chef d’entreprise.

Je suis plus que jamais confiante sur la pérennité de mon projet, mais je dois encore parfaire certaines choses avant ma création d’entreprise que je programme pour le printemps 2014. »

 

Sylvie BRIOIT : en couveuse depuis juillet 2013.

« Je travaille depuis 30 ans dans un service de soins infirmiers à domicile (SSIAD) en tant qu’aide-soignante, et j’ai pu observer la problématique de la transmission d’informations entre professionnels de la santé concernant les malades à domicile.

Forte de ce constat et dans une optique d’optimisation de la qualité, j’ai conçu un outil support et un outil pédagogique pour la formation des personnels à son utilisation.

La Couveuse me permet de bénéficier d’un soutien dans des domaines qui me sont complètement inconnus tels que les outils de prospection, d’entretiens, de stratégies, ainsi que les aspects administratifs et de gestion de l’entreprise. J’ai pu reprendre confiance en moi et rentrer dans le vif du sujet tout en étant accompagnée et soutenue.

Comme je ne veux pas quitter mon emploi sans être sûre de la réussite de ce projet, la Couveuse est un dispositif qui me correspond tout à fait. »

 

David LOOTEN : en couveuse depuis 3 mois.

« Je développe une activité dans le domaine de la valorisation touristique du patrimoine industriel.

J’ai pu travailler la faisabilité de mon projet avec la BGE sur Lille car j’y habite, mais mon projet s’inscrit sur la Côte d’Opale, d’où ma présence à la Couveuse de Dunkerque.

Cela se justifie par la prise de contacts et la construction de réseaux, tant privés (entreprises) que publics (collectivités, offices de tourisme, etc…). Je suis donc aujourd’hui en phase de développement et j’affine ma communication.

Le fait de rencontrer très régulièrement François Vialard et de travailler sur des objectifs concrets m’aide considérablement. C’est pour cela que la création de mon entreprise à moyen terme est une perspective raisonnable. »

 

 

e-max.it: your social media marketing partner
Share |

banniere partenaires 2016 small